Qu'est ce que
la FITE ?

La Fédération Internationale de Tourisme Équestre (FITE), a été créée en 1975 à l’initiative de la France, avec le concours de la Belgique et de l’Italie. Son objet est de rassembler les organismes nationaux de Tourisme équestre (ONTE) à travers le monde, de les représenter, de coordonner leur action et de contribuer au développement de toutes les activités touristiques liées à l’utilisation des équidés.

Elle est administrée par une assemblée générale et un Conseil d’administration. Son siège social et administratif est basé à Lamotte-Beuvron, dans les locaux de la Fédération Française d’Equitation (FFE). Elle gère le volet technique de ses activités par l’intermédiaire d’un Délégué Technique et par le travail et les propositions de Commissions. Ces dernières ont pour but de réglementer et de développer les compétitions d’équitation d’extérieur et traditionnelle, telles que le TREC ou l’équitation de travail.

L’internationalisation de l’organisation, du partage des tâches et des services est une réalité FITE. Notre bureau est représentatif des bons rapports entre les hommes et les pays. Pas de frontière, plusieurs drapeaux, une seule bannière pour défendre les intérêts et l’avenir de l’équitation de nature et du voyageur à cheval.

Crédit vidéo ©Hautes Terres Tourisme

LOGO FITE
CE QU'ELLE ENCADRE

Elle encadre le tourisme équestre mais aussi les sports équestres comme le TREC, le TREC en attelage, l'Équitation de Travail, le Ski-joëring.

SUIVEZ-NOUS

Ses priorités

01

Les infrastructures du tourisme équestre (itinéraires, chemins et sentiers, gîtes et relais)

02

La formation des cadres et des pratiquants

03

Les produits du tourisme équestre

04

Les échanges internationaux

05

Les animations et compétitions de tourisme équestre

Renseignements
& contacts

Aujourd’hui, la FITE regroupe une vingtaine d’Organismes Nationaux de Tourisme Équestre (ONTE) provenant d’Europe majoritairement, mais également d’Amérique et d’Afrique. La fidélisation des membres et l’adhésion de nouveaux organismes figurent parmi les priorités de la FITE, car cela permet de s’enrichir de nouveaux savoir-faire et ainsi d’accroître ses moyens tout en développant son rayonnement international.

Comité UE

Afin de répondre aux attentes des ONTE européens, la FITE a mis en place un comité UE qui vise à échanger sur les règlementations nationales et européennes applicables au tourisme équestre. Une veille est également effectuée afin d’analyser les législations européennes ayant une incidence sur les conditions sanitaires des équidés et sur la promotion du tourisme ou des moyens au service
de l’itinérance douce.

La FITE soutient et accompagne le développement des itinéraires équestres transnationaux afin de favoriser la lisibilité et le prestige du tourisme équestre sur le plan international.
Pour ce faire, elle a d’ailleurs réalisé une étude sur les liaisons transfrontalières qui a démontré que l’organisation internationale du tourisme équestre souffre de nombreuses disparités selon les pays. Elle tend donc à œuvrer vers l’harmonisation d’itinéraires équestres sûrs et reconnus sur le plan international, sur lesquels des lieux de haltes permettent aux cavaliers et à leurs chevaux de disposer des services nécessaires.
La FITE participe aussi aux rencontres de sport de nature au niveau européen pour représenter le tourisme équestre à échelle internationale et elle s’implique notamment dans le tissu associatif  assurant la promotion de la ruralité.

Coté randonnée

Coté formation

La liberté de voyager est intimement liée à la capacité d’être autonome et responsable en milieu naturel. La formation représente donc un élément essentiel dans l’offre du tourisme équestre. Si elle concerne en tout premier lieu les cadres, c’est-à-dire ceux qui détiennent la responsabilité de guider et d’accompagner les cavaliers sur les chemins de randonnée, elle concerne aussi les pratiquants, qui cherchent à acquérir les capacités spécifiques à la pratique de l’équitation d’extérieur.
Depuis plus de quinze ans, sous l’impulsion et avec le concours de la FITE, de nombreux ONTE ont confronté leurs enseignements afin d’harmoniser leurs diplômes respectifs où professionnalisme et qualité sont les maîtres mots dans un monde de plus en plus exigeant en matière de sécurité, de sérieux et de confort. Les diplômes de tourisme équestre ont également été repris dans la grille d’équivalence de l’IGEQ (International Group for Equestrian Qualifications) à la suite d’un travail conduit par la FITE.

Coté compétition

La FITE organise, réglemente et promeut, aux côtés de la Fédération Equestre Internationale (FEI), un certain nombre de pratiques sportives de compétition : le TREC (Techniques de randonnée Équestre de Compétition), le TREC en attelage, les Équitations Traditionnelles de Travail et Pastorales ainsi que le Ski-joëring. Chaque année, par délégation de la FITE, un ONTE organise un championnat : championnat du monde et/ou d’Europe Open de TREC seniors et Jeunes.
Le TREC est né de la volonté de permettre aux cavaliers de pleine nature de se mesurer entre eux à travers différentes épreuves : Parcours d’Orientation et de Régularité (POR), Parcours en Terrain Varié (PTV) et Maîtrise des Allures (MA). Elles représentent les exercices courant du cavalier d’extérieur et permettent de préparer et former les cavaliers et chevaux. Le TREC, au sein de la FITE, concourt au rapprochement des cavaliers de tous horizons dans des conditions amicales où le sport est bien présent. En moins de vingt ans, le TREC est devenu une compétition de tout premier plan. L’Équitation de travail, discipline ayant pour objet la préservation et le développement des compétences équestres relatives à la conduite et au tri du bétail, représente également un des objectifs essentiels de la FITE. D’essence éminemment rurale et de plein air, c’est une activité équestre diffusée dans un nombre important de pays du monde entier.

fr_FR
en_GB fr_FR