Retour sur la deuxième édition des Rencontres Internationales du Tourisme Équestre

En septembre 2022, la Fédération Internationale de Tourisme Equestre organisait les premières Rencontres Internationales du Tourisme Equestre à Silkeborg au Danemark, en amont des Euro’Meet, plus grand rassemblement européen des sports de nature réunissant une vingtaine de participants venus de 9 nations différentes. 

Cette année, la FITE a renouvelé l’évènement en partenariat avec la FITETREC-ANTE, la fédération italienne de tourisme équestre, membre de la FITE. La deuxième édition de ces Rencontres s’est tenue les 3 et 4 mai 2024, à Rome. 

Accueillis au sein du Comité Nationale Olympique Italien, cette édition a réuni une trentaine de participants, d’Europe mais aussi au-delà : l’Allemagne, le Canada, la Chine, la Côte d’Ivoire, le Danemark, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie et les Pays-Bas étaient présents. 

La première journée a été consacrée aux partages de projets et d’initiatives de différents pays ainsi qu’à deux tables rondes sur les thèmes : 

  • Le tourisme équestre : animation des territoires et agritourisme
  • Parcs et itinéraires : mise en tourisme au national et à l’international

Plusieurs itinéraires internationaux, danois et italiens ont été présentés ainsi que des projets de tourisme équestre au sein du Parco della Maremma en Italie et au sein du Parc de Xurés entre l’Espagne et le Portugal. Des interventions ont également eu lieu sur des projets allemands et italiens d’intégration du tourisme équestre au cœur du secteur agricole et agritouristique.

En cette année olympique, le Président du Comité National Olympique Italien, Giovanni Malagò, qui a fait une apparition lors de cet évènement, a tenu à souligner le lien entre les disciplines olympiques et non olympiques, les valeurs partagées, ainsi que l’important potentiel de croissance du tourisme équestre dans le futur. 

Frédéric Bouix, Président de la FITE, a clôturé cette première journée en souhaitant que ces Rencontres profitent à tous les acteurs du tourisme équestre, en rappelant que les activités de tourisme équestre répondent aux besoins de la société : de connexion avec la nature, de culture et d’éducation. Au cœur du siège de l’olympisme italien, il a renouvelé ses vœux pour un tourisme équestre tourné vers l’universalisme, l’Europe et le monde. 

Au cours de la seconde journée, les participants ont pu découvrir un centre équestre de tourisme équestre et élevage de chevaux Maremmiens, race utilisée pour l’équitation de tradition italienne des Butteri.

Lors de ces deux journées, les participants ont eu de riches discussions et échanges. De nombreuses pistes de collaboration et de développement ont été ouvertes, un document, à destination de tous les acteurs du tourisme équestre, résumant ces échanges sera diffusé prochainement.

Photos ©FITETREC-ANTE

Actualités

Partager cette actu

fr_FR